Accueil Santé Appareillage auditif : comment sont remboursés les prothèses auditives ?

Appareillage auditif : comment sont remboursés les prothèses auditives ?

0
Appareillage auditif : comment sont remboursés les prothèses auditives ?
Young woman assumes a hearing aid

Le prix d’un appareillage auditif peut être un frein à son achat. D’après les données du Syndicat national des audioprothésistes, le coût moyen d’une prothèse s’évalue à 1535 €. Il est donc plus qu’intéressant de penser au remboursement de son appareillage auditif.

Un remboursement assuré par la sécurité sociale

Pour obtenir un remboursement par l’assurance maladie de la sécurité sociale, le choix de l’appareillage auditif doit se porter sur l’un des modèles présents dans la LPP ou liste de produits et prestations. Par ailleurs, le port doit se faire suite à une prescription établie par un spécialiste de l’ORL. Tous les frais relatifs à la possession et à l’utilisation d’un appareillage auditif sont comptabilisés par l’assurance maladie de la sécurité sociale dans son ensemble. L’organisme tient en compte les accessoires associés à l’appareil : écouteur, coque, piles, embout auriculaire… Le remboursement se porte également sur les séances relatives à l’adaptation et aux suivies de l’appareil.

Déroulement du remboursement par la sécurité sociale

L’ensemble des prestations et des soins liés aux appareillages auditifs sont remboursés jusqu’à 60 % par cet organisme. Ce pourcentage est établi en fonction des tarifs basiques sans tenir en comte de l’âge ou du type de pathologie lié au patient. Concernant le prix de l’appareil, les patients dont l’âge est supérieur à 20 ans sont les moins lotis. En effet, peu importe le modèle de l’appareillage, le remboursement suit les règles du 60 % des tarifs basiques. Les patients dont l’âge est inférieur à cette référence ainsi que les patients souffrant d’une cécité bénéficient d’un remboursement plus avantageux. Le coût forfaitaire se définit alors entre 900 € à 1400 €, des prix qui correspondent au type de l’appareil (A, B, C, D). Pour le cas des frais d’entretien divers, la sécurité sociale prévoit une allocation forfaitaire par an qui s’élève aussi à 60 % du tarif de base.

Les avantages d’un complémentaire santé

Le recours au remboursement de la sécurité sociale n’est avantageux que pour les patients les plus jeunes ou les patients souffrant d’une cécité. Pour les autres patients, ce remboursement est très faible, voire insignifiant. Pourtant la plupart des patients touchés par les problèmes auditifs sont des séniors (plus de 20 ans et non atteint par la cécité). Il serait donc plus avantageux d’opter pour un complémentaire santé. Pour ce faire, il est plus qu’essentiel de se fier à un comparateur des amplificateurs de son sur le marché.

Les prestations proposées par une bonne mutuelle

Concernant l’achat des prothèses auditives, les mutuelles proposent des remboursements en deux volets. La première option complète le remboursement proposé par la sécurité sociale dans le but d’atteindre les 100 % du tarif basique. À ce complément de base s’ajoute un coût forfaitaire ayant pour objectif de réduire le montant restant à la charge du patient. En fonction du contrat basique, les formules proposées par une bonne mutuelle s’évaluent entre 0 à 1000 €. Les achats d’accessoires sont souvent remboursés à 100 % par la plupart des complémentaires santé. Toutefois, pour le cas des embouts auriculaires, il est plus préférable de choisir un contrat avec un montant forfaitaire intéressant à la place du remboursement par pourcentage.