Accueil Conseils et Astuces La téléassistance : pour assurer la sécurité des personnes âgées restées à domicile

La téléassistance : pour assurer la sécurité des personnes âgées restées à domicile

0
La téléassistance : pour assurer la sécurité des personnes âgées restées à domicile

La téléassistance est la solution pour protéger les seniors qui vivent seuls à leur domicile et pour rassurer leurs proches. Selon les besoins, différents types de dispositifs d’assistance sont mis à la disposition du public. Quels sont-ils et comment les choisir ?

Téléassistance : les différents dispositifs disponibles

Les dispositifs issus de la téléassistance passive sont les plus connus. Le déclenchement de l’alarme est conditionné par une action de la part de la personne qui porte un médaillon, un pendentif ou un collier.
Dans cette catégorie, quel que soit le modèle choisi, le déclencheur d’alerte est toujours relié à un boîtier transmetteur connecté à la ligne téléphonique du domicile. En cas de problème, le senior appuie sur un bouton et une alerte est immédiatement envoyée vers la plateforme de téléassistance reliée au domicile 24 heures sur 24.
La téléassistance mobile est un autre type de dispositif qui rencontre de plus en plus de succès, par son côté très pratique. Le système consiste pour l’utilisateur à porter également un objet déclencheur, cette fois-ci doté d’un système GPS. Ainsi lorsque la personne âgée déclenche l’alarme, le dispositif envoie systématiquement sa position GPS à la plateforme de téléassistance. Il existe différents types de dispositifs de téléalarme mobile, mais la montre connectée, le Smartphone et le téléphone portable GSM restent les plus courants.
La téléassistance active ou autonome implique quant à elle l’installation d’un équipement spécifique dans le domicile du senior. Il s’agit par exemple de détecteurs de fumée, de détecteur de perte de verticalité ou de capteurs de mouvements. Ces dispositifs variés enregistrent les habitudes de vie de la personne âgée. Dès qu’ils détectent des changements de comportement ou des mouvements irréguliers, ces dispositifs envoient immédiatement des signaux d’alarme vers la plateforme à laquelle ils sont reliés. Un téléopérateur contacte alors la personne âgée pour en savoir davantage sur la situation. Selon la gravité du cas et après une levée de doute, celui-ci peut envoyer rapidement les secours ou contacter les proches.

Téléassistance : les critères à considérer pour faire le bon choix

Le choix du dispositif de téléalarme doit est fonction de l’état de santé de la personne âgée. Pour un senior ne présentant aucun trouble cognitif, la téléassistance classique convient parfaitement. La téléassistance mobile est davantage conseillée à une personne qui présente des troubles cognitifs légers, mais qui dispose encore de toute l’autonomie nécessaire pour sortir et pour vaquer à ses occupations quotidiennes. La téléassistance autonome est conseillée en cas de handicap ou d’un état de dépendance plus ou moins important.
Plusieurs autres critères peuvent également influencer le choix. Ce sont par exemple :
— Les caractéristiques du contrat.
— L’agrémentation du prestataire : privilégiez les prestataires disposant d’un agrément qualité, délivré par l’Agence des services à la personne pour profiter de 50 % de remboursement sur le crédit d’impôt.
— Le coût de la prestation : privilégiez les prestataires qui choisissent d’inclure les frais annexes – installation, maintenance, etc. – au coût de la prestation. Certains prestataires les indiquent en effet en tant que frais supplémentaires dans la facture.
Avant d’arrêter votre choix sur un prestataire en particulier, comparez les vis. Lisez attentivement le contrat qui vous est donné avant de le signer. Ne négligez aucun détail.