Accueil Blog L’hygiène en cabinet médical : quelques informations à connaître

L’hygiène en cabinet médical : quelques informations à connaître

0
L’hygiène en cabinet médical : quelques informations à connaître

Un cabinet médical est un lieu à haut risque infectieux faisant l’objet de nombreuses recommandations quand il s’agit d’hygiène et de prévention. Les précautions à prendre pour assurer l’hygiène dans son cabinet médical relèvent de la déontologie médicale. L’hygiène des soins en cabinet et au laboratoire est moins invasive qu’en milieu hospitalier. Toutefois, il y existe quelques situations à risques et des règles d’hygiène de base à adopter afin de sensibiliser les professionnels de santé et les patients.

Le lavage des mains

Un cabinet médical est un monde de bactéries, microbes et virus. La meilleure façon d’éviter la propagation d’infections est de se laver les mains régulièrement. C’est la mesure la plus importante qui peut interrompre la chaîne des risques de contamination infectieuse. Pour cela, on a le choix entre deux options : se laver les mains au lavabo avec de l’eau et du savon, ou se frictionner les mains avec un gel antibactérien, à base d’alcool. Le plus efficace est le lavage des mains à l’eau et au savon même s’il est un peu complexe et demande un peu de temps jusqu’au séchage. L’important est que le médecin se désinfecte les mains de préférence, entre chaque patient.

L’hygiène du matériel, des dispositifs médicaux et des instruments

Même si le lavage des mains est une priorité dans un cabinet médical, on ne doit pas négliger l’hygiène des matériels et dispositifs médicaux existant. Bien aseptiser les outils médicaux est un engagement pour assurer la protection des patients. C’est pourquoi l’hygiène du cabinet doit être optimale sachant que les patients sont porteurs de microbes et virus très variés. Les instruments médicaux doivent subir un cycle complet de stérilisation avant de les réutiliser.

Il faut donc désinfecter tous les matériels d’auscultation et surtout le divan d’examen et le rouleau drap d’examen. Ce dernier ainsi qu’un outil à usage unique (seringue, gant, …) doivent subir un remplacement systématique après son utilisation.Pour désinfecter ces dispositifs médicaux, il faut utiliser des produits capables de tuer tous les micro-organismes ou inactiver les virus. Pour cela, on peut opter pour les antiseptiques, employés pour les tissus vivants, et les désinfectants destinés aux dispositifs médicaux.

Le nettoyage et désinfection des locaux et des surfaces

Dans les locaux d’un cabinet médical, le risque de contamination est très élevé, plus particulièrement dans la salle d’attente. On doit mettre à la disposition des patients un gel hydro-alcoolique. De plus, les sols, les surfaces des mobiliers, et les équipements doivent être nettoyés quotidiennement, immédiatement en cas de souillures. Afin d’assurer l’hygiène dans son cabinet médical, chaque pièce, chaque surface doit être nettoyées et désinfectées spécifiquement.

Pour y procéder, on commence par les zones les plus propres vers les zones les plus sales, et du haut vers le bas. Le nettoyage se fait à partir d’un dépoussiérage humide suivi d’un produit détergent bio adapté. L’important est d’assurer qu’on n’utilise jamais d’alcool pour faire la désinfection des surfaces. Enfin, le nettoyage et la désinfection des surfaces et locaux dans un cabinet médical doivent se faire par pulvérisation indirecte, sans rinçage, mais on les laisse sécher.