Accueil Santé Médecine douce : est-ce utile pour lutter contre l’arthrose ?

Médecine douce : est-ce utile pour lutter contre l’arthrose ?

0
Médecine douce : est-ce utile pour lutter contre l’arthrose ?

L’arthrose survient majoritairement à un âge avancé. Elle cause de la souffrance et une difficulté à se mouvoir. Il y a des solutions à ce problème chronique? notamment avec les médecines douces.

L’arthrose qu’est ce que c’est ?

Cette pathologie concerne la dégradation des articulations au niveau des cartilages osseux. Les cartilages dégénèrent lentement et les os qui les soutiennent se dégradent à leur tour. Ce phénomène se produit couramment dans la partie médiane du corps (hanches, colonne vertébrale, genou) mais aussi aux pieds et aux mains. On parle aussi de rhumatismes.

Les douleurs sont incommodantes en période de pluie et d’humidité. Elles sont variables selon les pressions atmosphériques.

L’arthrose est souvent liée à la dégénérescence qui survient avec l’âge. Cependant, elle peut être provoquée par des chocs répétés, un poids excessif, des problèmes de rhumatismes. Elle ne peut pas être guérie, seulement stoppée et soulagée.

Les solutions des médecines douces au secours de l’arthrose

En premier lieu, l’ostéopathie ou la kinésithérapie permettront de récupérer du mouvement, de la souplesse. L’action manuelle agira sur les ligaments, les muscles et les tissus.

En cas de crise, 2 ou 3 séances par semaine seront nécessaires.

L’homéopathie permettra de lutter contre l ‘ arthrose. Un traitement adapté pourra être administré selon l’avancé de la pathologie. Les symptômes liés feront l’objet d’un traitement spécifique. Par exemple, si des excroissances osseuses apparaissent, une déminéralisation, des tendances à faire des fractures ou encore, en cas d’accumulation d’acide urique dans les articulations.

Une posologie de fonds reposera sur Natrum Sulfuricum, Causticum, thuya occidentalis.

La phytothérapie possède des remèdes très appropriés pour soulager et traiter l’arthrose. La consoude dont le nom signifie « souder avec », agira sur la chaîne des muscles, ligaments et cartilages.

L’harpagophyton fait merveille pour soulager les douleurs arthrosiques. Elle inhibe les réactions inflammatoires. L’ortie contient plusieurs principes actifs, tels l’acide caféique, la silice, des flavonoïdes qui répondent favorablement à l’inflammation.

Le saule blanc, la reine des prés ont des propriétés similaires. Le cassis aussi mais avec prudence en cas de problème d’acide urique.

Les compléments alimentaires pour agir sur l’arthrose

Des substances chondroprotectrices, c’est à dire protégeant le cartilage sont disponibles sous forme de complément alimentaire. L’arthrose en sera ralentie.

Des produits alliant minéraux, acides aminés, oligo-éléments ou vitamine C exerceront une action globale sur les cartilages.

La glucosamine, la chondroïte naturellement fabriquée par le corps, du cuivre, du sélénium…seront l’arsenal protecteur en cas d’atteinte arthrosique.