Accueil Santé Quelles sont les différentes étapes pour effectuer un test adn ?

Quelles sont les différentes étapes pour effectuer un test adn ?

0
Quelles sont les différentes étapes pour effectuer un test adn ?
Quelles sont les différentes étapes pour effectuer un test adn ?

L’ADN nous permet d’identifier une personne. Le matériel génétique est propre à un individu bien que les différences entre deux personnes distinctes sont de 0.01%, cela constitue des millions de nucléotides. Pour découvrir son père biologique, retracer son arbre généalogique ou encore identifier des maladies génétiques, il est possible de faire un séquençage de l’ADN en faisant des tests adn !

Comment se passe un test ADN ?

Un test génétique se déroule en prélevant quelques cellules, soit en frottant un écouvillon au niveau de vos parois buccales soit en prélevant des cheveux ou encore en effectuant une prise de sang. Les échantillons seront ensuite remis aux laboratoires.

Le cas du test de paternité

Pour établir une filiation ou une paternité, un échantillon d’adn est prélevé à l’enfant et à son père supposé. Une analyse génétique est faite dans le but de comparer les marqueurs génétiques.

Il est aussi possible de prélever les empreintes digitales propres à chaque personne et d’effectuer une comparaison minutieuse.

Le diagnostic de certaines maladies génétiques

Il est possible de faire une analyse génétique dans le but de confirmer le diagnostic de maladies génétiques (Parkinson, Alzheimer…) ou encore dans le cadre du dépistage d’une maladie héréditaire (comme la trisomie 21).

Le médecin va d’abord examiner le patient afin de détecter s’il présente des signes de maladies génétiques par exemple ou si des risques d’en développer existent. Il va ensuite recommander de faire un test et de consulter un généticien.

Dans le cadre d’une PMA

Les tests génétiques vont établir la lignée paternelle et maternelle. Ils vont étudier les risques de transmission d’une maladie héréditaire avant l’implantation du fœtus.

Ces examens sur les données génétiques ont pour but de déceler une éventuelle anomalie génétique sur un embryon ou un fœtus. Les conséquences peuvent être importantes car les parents peuvent choisir une interruption de grossesse.

Test adn : Quels sont les échantillons d’adn les plus utilisés ?

Dans le cadre d’une recherche adn, la salive est l’échantillon le plus fréquemment utilisé. C’est une sorte de prélèvement rapide et indolore qui se passe comme suit :

  • Faire une commande de kits de test adn pour un prélèvement à domicile ou se rendre dans un laboratoire ADN ;
  • Insérer l’un après l’autre les écouvillons dans la bouche et frotter pendant 15 secondes ;
  • Placer les écouvillons dans un endroit sec et laissez sécher ;
  • Glisser les écouvillons dans les emballages adaptés ;
  • Envoyer l’enveloppe au laboratoire pour étude des marqueurs génétiques ;
  • Extraire l’ADN des échantillons via des procédés de purification moderne et d’extraction ;
  • Comparer les ressemblances entre les extraits d’ADN ;
  • Patienter le temps de recevoir les résultats des analyses adn par email.

A ce laboratoire, il vous sera possible de faire une commande de kit de test adn.

Pourquoi faire un test adn ?

Il faut savoir que lois bioéthiques encadrent grandement la réalisation des tests ADN. Ces derniers étant réservés à des fins judiciaires, médicales ou scientifiques. En plus, il est indiqué qu’ils ne peuvent être faits que si un intérêt médical en ressort tant sur le plan thérapeutique, qu’en termes de prévention.

Dans tous les cas, le test ADN est surtout effectué pour :

  • Mettre en place un diagnostic prénatal en cours d’une grossesse ;
  • Etablir la maternité ou la paternité d’une personne ;
  • Réaliser un test préventif avant de concevoir un enfant ;
  • Détecter une maladie génétique héréditaire. Certaines maladies sont autosomiques récessives, venant dire que les deux parents sont porteurs de gènes d’une maladie héréditaire ;
  • Déterminer les risques de développer une maladie ;
  • Mieux identifier un suspect dans le cadre médico légal.